2
February
En janvier, les CM2 monolingues ont poursuivi leur projet initié en septembre à Trévarez sur le thème du handicap. Cette fois-ci, ils ont testé des ateliers de cecifoot et cecihand en se mettant dans les mêmes conditions que les non-voyants qui pratiquent ces sports. Découverte, sensations différentes, perte de repères, confiance… Ils ont découvert en s’amusant un univers nouveau, plein d’entraide et de tolérance. Voici quelques uns de leurs retours sur cette pratique.
« J’ai bien aimé mais j’avais l’impression d’être dans le vide. » (Aénor)
« J’ai trouvé que les séances m’ont aidé à avoir plus confiance en mon coéquipier. » (Yoris)
« J’ai moyennement apprécié la séance car, les yeux bandés, je ne me sens pas très à l’aise. Mais j’ai un peu aimé parce qu’on a appris à faire confiance à notre partenaire. » (Ambre G.)
« Les yeux bandés, le parcours me paraissait long. Et en fait il ne l’était pas vraiment. » (Enora)
« Je n’ai pas trop aimé avoir les yeux bandés, mais j’ai remarqué qu’on a de la chance de voir. » (Chloé)
« J’ai aimé le fait de me mettre en situation de handicap car j’ai ressenti ce que d’autres personnes doivent surmonter chaque jour. Le fait de mettre un masque m’a fait perdre mes repères. » (Augustin)
« Je trouve que c’est bien qu’il existe des sports pour les non-voyants. » (Bleuenn)

Photos
Photos (25)